Les dispositifs de formation mis en oeuvre par l’employeur

 

  • Le plan de formation : actions de formation à l’initiative de l’employeur. Le plan distingue les actions qui visent à l’adaptation au poste de travail, à l’évolution des emplois ou au maintien dans l’emploi des salariés puis celles qui contribuent au développement des compétences. En savoir plus sur plan de formation

Toute structure est tenue de consacrer un pourcentage de sa masse salariale brute annuelle à la formation professionnelle.

  • La période de professionnalisation : elle a pour objectif de favoriser, par des actions de formation en alternance avec des périodes d’activités professionnelles, l’accès à la certification de salariés en contrat à durée indéterminée (C.D.I.), en contrat à durée déterminée (C.D.D.) et en contrat unique d’insertion (CUI). En savoir plus sur la période de Professionnalisation
  • Le contrat de professionnalisation : il permet d’accomplir une formation en alternance comprenant l’ acquisition de savoirs généraux, techniques ou professionnels et d’un savoir-faire professionnel. Il vise l’obtention d’une qualification professionnelle et favorise l’insertion ou la réinsertion professionnelle. En savoir plus sur le contrat de professionnalisation

Il a pour objet de permettre à son bénéficiaire d’acquérir une qualification professionnelle :

  • soit enregistrée dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ;
  • soit reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ;
  • soit ouvrant droit à un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

 

Les dispositifs de formation à l’initiative du salarié

 

Il permet soit :

  • d’accéder à un niveau supérieur de qualification grâce à une formation longue
  • de se perfectionner et évoluer dans son métier
  • de changer de profession ou de secteur d’activité